Accueil

 

 

 
 

01-08-2012 11:37:59  Troisième titre olympique pour Tony Estanguet

La quatrième journée a bien mal commencé pour la France :

Aviron : les rameurs Julien Bahain et Cédric Berrest, qui figuraient sur le podium mondial ces trois dernières années, ont été éliminés en demi-finale de l'épreuve de deux de couple. Ils ont terminé cinquièmes de leur demi-finale, dominée par les Slovènes, champions olympiques en 2000 à Sydney.
Quant à l'équipage du quatre de pointe poids légers, composé par Thomas Baroukh, Franck Solforosi, Nicolas Moutton et Fabrice Morea, il a aussi raté la marche pour la finale, terminant quatrièmes.

Escrime : en quelques minutes, le fleuret tricolore perd Victor Sintès et Erwan Le Péchoux, éliminés dès les huitièmes de finale. Enzo Lefort avait quant à lui été éliminé dès le premier tour. Après quatre jours de compétition, aucun tireur français n'a atteint les quarts de finale, ce qui constitue un véritable fiasco pour l'instant sad. Il ne reste que les deux dernières compétitions individuelles de mercredi pour briller, voire les deux compétitions de fleuret par équipe (la France n'étant pas qualifiée en sabre et épée par équipe).

Autres résultats :

Tir : l'Américain Vincent Hancock a décroché la médaille d'or en skeet, confirmant son sacre de Pékin il y a quatre ans, devant le Danois Anders Golding et le Qatari Nasser al-Attiyah, vainqueur du rallye Dakar 2011.

Plongeon : les Chinoises Chen Ruolin et Wang Hao ont été sacrées championnes olympiques en haut vol synchronisé à 10 m, devant les Mexicaines Paola Espinosa Sanchez et Alejandra Orozco Loza et les Canadiennes Meaghan Benfeito et Roseline Filion.

Équitation : en concours complet, l'Allemagne a conservé l'avance faite lundi et décroche sa première médaille d'or devant la Grande-Bretagne et la Nouvelle-Zélande. Les cavaliers allemands conservent leur titre de 2008. En individuel, c'est aussi un Allemand, Michael Jung, qui s'est imposé.

Gymnastique (F) : c'était le tour des femmes à concourir aujourd'hui par équipe. Ayant dû se contenter de l'argent à Pékin en 2008, les Etats-Unis ont finalement gagné l'or devant la Russie, alors que la Roumanie remportait le bronze. Les Chinoises, championnes en titre, n'ont pu terminer que quatrièmes. Les Américaines ont ouvert avec le saut de cheval sur lequel la championne du monde McKayla Maroney a exécuté une figure parfaite, mettant la note de l'équipe à 16,233 points. Ceci leur a donné une large avance très tôt dans l'épreuve, et à partir de ce moment-là plus rien ne les arrêta. La Russie s'est battue courageusement pour combler la différence de points, mais le magnifique exercice au sol d'Aly Raisman a suffi à sceller la victoire pour les Américaines.

Tony Estanguet
(Victor R. Caivino / AP)
La journée s'est heureusement mieux terminée pour les Français (en attendant la natation, article à suivre) :

Canoë : Tony Estanguet (cf. photo) offre la quatrième médaille d'or à la délégation française en canoë slalom sur le bassin de Lee Valley, devenant au passage le premier Français triple champion olympique (dans la même épreuve) de l'histoire après ses titres à Sydney et Athènes (en Chine, il avait disparu dès les demi-finales). Il a signé un temps de 97"06, devançant l'Allemand Sideris Tasiadis de plus d'une seconde (98"09). Le Slovaque Michal Martikan, champion olympique à Atlanta en 1996 et à Pékin en 2008, et principal adversaire du Français, a dû se contenter du bronze (98"31).
Jamais un champion français n'avait réussi à s'imposer par trois fois dans une même discipline aux J.O. Lucien Gaudin et Christian D'Oriola, les escrimeurs, sont encore seuls à quatre médailles d'or, mais ils les avaient obtenus dans différentes épreuves.

Judo : la championne du monde Gévrise Emane (-63 kg) a remporté la quatrième médaille de bronze olympique du judo tricolore en dominant la sud-Coréenne Joung Da-woon. La championne d'Europe en titre, s'est imposée sur décision unanime des juges à l'issue du Golden Score, et après une journée assez difficile pour elle.

Tennis : Jo-Wilfried Tsonga s'est qualifié pour les 8èmes de finale du tournoi olympique en simple, mais que ce fut difficile ! Le Français a dû batailler pendant 3 h 56 pour se défaire du Canadien Milos Raonic, soit le match le plus long de l'histoire des Jeux. Score final : 6-3, 3-6, 25-23 blink.
Quelques minutes plus tôt, le double masculin (Julien Benneteau et Richard Gasquet) se sont qualifiés pour les quarts de finale.

Tir à l'arc : enfin, la française Bérangère Schuh s'est qualifiée pour les 8èmes de finale de l'épreuve individuelle féminine de tir à l'arc.