Accueil

 

Contact

 

 

 

#1  13-03-2014 02:17:51   Jeux Olympiques Sochi 2014 : bilan français

Le bilan global des français dans ces Jeux de Sochi est excellent :

15 médailles (record), réparties comme suit : 4 en or, 4 en argent, 7 en bronze. smile


Cela place la France à la 10ème place du classement général des médailles, ce qui est très bon.
(note : le nombre de nations présentes évoluant au fil des Olympiades, on ne peut pas réellement comparer avec les autres JOs ; la France a déjà été 6ème, 7ème et même 3ème dans l'Histoire).

Coline Mattel
Afp / John MacDougall
Ce qui est le plus important dans ce bilan, c'est le nombre de titres olympiques (c'est d'ailleurs en fonction de ce nombre de médailles d'or qu'est établi le classement).
Il y a quatre ans à Vancouver, j'avais signalé que malgré le total de 11 médailles (qui égalait alors le record de 2002), l'un des plus gros problèmes était le faible nombre de médailles d'or (seulement 2 neutral). Cette fois-ci, non seulement le nombre total est battu (avec 15), mais on revient également au record de titres (avec 4) obtenu à Salt Lake City 2002 (ainsi qu'en 1968).
Et ce record aurait pu être battu avec cinq titres : il n'a manqué que quelques centimètres… wink2

Bref, contrairement à Vancouver 2010 où les médias disaient n'importe quoi, on peut réellement dire cette année qu'il s'agit des meilleurs Jeux d'Hiver pour la Francefier
Mais bien sûr, on peut aussi relativiser en rappelant qu'il y avait 12 épreuves de plus cette année, donc plus de chances de médailles.

Autre motif de satisfaction, la diversité des médailles obtenues. Il y a quatre ans, les médailles n'avaient concerné que 4 sports, et les deux meilleurs (biathlon et snowboard) représentaient 82 % du total. Mais cette année, ce sont 6 sports qui ont été distingués, et les deux meilleurs (ski acrobatique et biathlon) ne représentent que 60 % du total. C'est donc bien mieux qu'à Vancouver.
À titre de comparaison, la Russie a été médaillée dans 10 sports, et leurs deux meilleurs ne comptent que pour 30 % de toutes leurs médailles, ils ont donc un bilan particulièrement équilibré. Évidemment, les Pays-Bas sont le contre-exemple parfait de la diversité : 96 % de leurs médailles dans un seul sport ! tongue (mais c'était une performance hors-norme…).

Au niveau des engagements, la France était alignée sur 12 des 15 sports, ce qui est bien, mais inférieur à Vancouver (13). Il n'y avait pas de français(e) dans les deux sports collectifs (hockey et curling), ni en skeleton. À Vancouver, on était présent en curling masculin ainsi qu'en skeleton, mais pas en bobsleigh. À Sochi, il y avait deux équipages en bob, mais personne en skeleton. Quant aux sports collectifs, cela s'est joué à un cheveu en barrage de curling.

Steve Missillier et Alexis Pinturault
Afp / Oliver Morin
Voici le tableau des médailles françaises par sport :

SportOrArgentBronzeTotal
Ski Acrobatique
1225
Biathlon
2114
Snowboard
1012
Ski Alpin
0112
Saut à Ski
0011
Ski de Fond
0011

On signalera le retour du ski alpin dans ce tableau, le "zéro" ayant été tellement pointé par les médias lors des derniers Jeux. Il est juste dommage que l'équipe féminine ait perdu deux de ses meilleures chances sur blessure avant les Jeux.
Notons enfin, que si à Vancouver la parité hommes-femmes avait été parfaitement respectée (6 contre 5), ce n'est PAS DU TOUT le cas à Sochi : 12 médailles masculines (dont les 4 titres) contre seulement 3 médailles fémininesunsure

Les meilleures performances

  • La plus marquante (car historique) est évidemment le triplé obtenu en ski cross masculin. Au départ des qualifications, les français faisaient partie des outsiders, et on pouvait "espérer" une médaille ; personne n'aurait pu prévoir qu'on les aurait finalement toutes ! big_smile Notons que ce triplé historique se "retourne" un peu contre leurs auteurs : en effet, on a BEAUCOUP parlé "des triplés" (sic), et MOINS des athlètes eux-mêmes (c'est logique pour une épreuve de relais, où c'est l'équipe qui gagne, mais là il s'agissait bien de médailles individuelles…). Jean-Frédéric Chapuis est l'un des trois champions olympiques français à Sochi, et pourtant son nom a été beaucoup moins cité dans la presse que celui de Martin Fourcade ou même Pierre Vaultier (médaille d'or dans la même épreuve, le cross, mais en snowboard cette fois). Les deux autres membres de ce podium remarquable étaient Arnaud Bovolenta (argent) et Jonathan Midol (bronze), et eux-aussi ont été moins cités que les autres médaillés français.
  • Ensuite, il y a Martin Fourcade, seul multi-médaillé français, avec ses 2 médailles d'or et une d'argent. Il était très attendu, de loin le meilleur espoir de médaille avant le début des Jeux grâce à son classement mondial (ainsi que le nombre d'épreuves où il été engagé, ce qui augmente aussi les chances, il faut l'avouer), et il a parfaitement répondu présent. Il aurait pu marquer l'histoire avec un troisième titre, mais cela s'est joué à quelques centimètres, et cette photo-finish (cf. photo en bas) est incontestablement l'une des deux images fortes du clan français dans ces Jeux (avec donc cette image du podium 100% français en ski cross, avec les 3 drapeaux qui s'élèvent…).
  • Kevin Rolland
    Reuters
    Enfin, j'ai choisi d'illustrer cet article avec les "espoirs de médaille" qui ONT OBTENU cette médaille, répondant ainsi aux espérances.
    Tout d'abord Coline Mattel (cf. photo de droite ci-dessus) : engagée sur la toute première épreuve de saut à ski féminin aux JOs, elle obtient la médaille de bronze à seulement 18 ans, confirmant qu'elle est sans doute l'une des futures stars de la discipline. À seulement 13 ans, elle était déjà dans les dix premières mondiales, mais elle a eu du mal à confirmer son excellent départ, accumulant par la suite les places d'honneur (note : du fait de son âge, elle participe aux Championnats 'junior', tout en faisant la Coupe du Monde 'senior'). Cette médaille de bronze devrait la booster, et tirer cette nouvelle discipline vers le haut. C'est mon coup de cœur côté françaisroll
    Notons en outre que la "petite jeune" n'a pas sa langue dans sa poche, puisqu'elle a été la SEULE athlète à critiquer ouvertement les commentaires sexistes de FranceTv. Et cela a fait mouche, puisqu'elle a été reprise par de nombreux médias. Du côté de FranceTv, on tente de se la jouer profil bas, mais il est évident que cela les touche plus que certains commentaires des internautes (dont les miens wink). Là, c'est quand même une médaillée olympique qui les critique sans détour… blink
    Puis Kevin Rolland (cf. photo de droite ci-contre) : valeur sûre depuis plusieurs années, il était l'un des favoris pour le titre et décroche finalement la médaille de bronze du half-pipe masculin en ski. Ce qui est une excellente performance tant les conditions étaient mauvaises.
    On peut enfin souligner les médailles obtenues par Steve Missillier et Alexis Pinturault (argent et bronze, dans le slalom géant, cf. photo de gauche ci-dessus), qui étaient eux-aussi attendus. Pour Alexis Pinturault, ces Jeux auront néanmoins été en demi-teinte (deux abandons, sur le slalom et le combiné), la médaille est un "pis-aller".

Les déceptions

  • Mass Start Biathlon
    NBC
    Jason Lamy-Chappuis confirme la malédiction du porte-drapeau : statistiquement, ceux qui sont choisis pour avoir cet honneur ratent leurs Jeux… hmm Il n'a JAMAIS été dans le coup, comme c'est un peu le cas depuis le début de la saison en Coupe du Monde. Pour ma part, je ne m'attendais pas à une médaille, mais pas non plus à un tel naufrage.
  • Autre médaillée à Vancouver (2 médailles en biathlon), Marie-Laure Brunet a (sans doute) terminé sa carrière par un malaise, heureusement sans gravité, mais qui a bloqué l'équipe entière puisque c'était lors du relais. Cela n'a pas coûté une médaille (le relais féminin n'était plus au niveau d'il y a quatre ans…), mais cela fait tâche, tho.
  • Enfin (et surtout), il y a l'échec collectif des sports de glace, où les français ont été inexistants (à part la 4ème place obtenue en danse au patinage artistique). C'est le même constat depuis plusieurs Olympiades, et comme la situation n'a absolument pas changée depuis 4 ans, je vous invite à relire mon article sur le bilan de Vancouver (paragraphe "Et la glace ???").

Toutes les médailles françaises


Or (4)

SportDisciplineAthlète(s)
Biathlon
Poursuite 12,5 km (H)Martin Fourcade
Individuel 20 km (H)
Ski Acrobatique
Ski Cross (H)Jean-Frédéric Chapuis
Snowboard
Cross (H)Pierre Vaultier

Argent (4)

SportDisciplineAthlète(s)
Biathlon
Mass-Start 15 km (H)Martin Fourcade
Ski Acrobatique
Ski Cross (H)Arnaud Bovolenta
Half-Pipe (F)Marie Martinod
Ski Alpin
Slalom Géant (H)Steve Missillier

Bronze (7)

SportDisciplineAthlète(s)
Biathlon
Poursuite 12,5 km (H)Jean-Guillaume Béatrix
Saut à Ski
Saut à Ski (F)Coline Mattel
Ski Acrobatique
Ski Cross (H)Jonathan Midol
Half-Pipe (H)Kevin Rolland
Ski Alpin
Slalom Géant (H)Alexis Pinturault
Ski de Fond
Relais 4x10 km (H)Robin Duvillard, Jean-Marc Gaillard, Maurice Manificat, Ivan Perrillat Boiteux
Snowboard
Cross (F)Chloé Trespeuch