Accueil

 

Contact

 

 

 

#1  27-02-2014 17:11:48   Bilan JO Sochi 2014 : Combiné Nordique, Saut à Ski

Ces deux sports partagent évidemment le tremplin de saut à ski, mais également une autre caractéristique… (voir paragraphe suivant).

Organisation


Ces sports sont les seuls restants aux Jeux d'hiver à ne PAS respecter la parité hommes-femmes blink dans les épreuves (pour être précis, il manque également une épreuve féminine supplémentaire en bobsleigh). En effet, il n'y a aucune épreuve féminine en combiné nordique (pour 3 épreuves masculines), et une seule épreuve féminine en saut à ski (pour 3 épreuves masculines aussi), cette dernière étant toute nouvelle à Sochi.

L'arrivée d'une épreuve féminine de saut à ski (pour l'instant uniquement au petit tremplin) devrait logiquement ouvrir la voie au combiné nordique, à condition évidemment que de nouvelles athlètes se révèlent dans le futur pour cette nouvelle discipline wink.

Les points forts

  • La contre-performance du porte-drapeau de la délégation française, Jason Lamy-Chappuis, en combiné nordique sad (voir détails plus bas dans le paragraphe sur les français). En revanche, son principal adversaire, l'allemand Eric Frenzel, a obtenu deux médailles (1 en individuel, 1 par équipe), et confirme qu'il sera dangereux pour les années à venir.
  • Le magnifique doublé de Kamil Stoch (POL) en saut à ski (cf. photo plus bas), qui remporte les deux compétitions individuelles (petit et grand tremplin) roll. Il est le troisième à réaliser cette performance (Nykaenen en 1988 et Ammann, par deux fois fois en 2002 et 2010)
  • Simon Ammann, justement : double tenant du titre et légende de la discipline, le Suisse n'a jamais été dans le coup pour défendre ses couronnes lors de ses derniers Jeux. Seulement 17ème sur le petit tremplin et 23ème sur le grand neutral.
  • Soulignons enfin la médaille d'argent obtenue par le japonais Noriaki Kasai en grand tremplin, à 41 ans fier, et 20 ans après sa médaille d'argent obtenue par équipe à Lillehammer (record olympique égalé pour le plus grand écart)…

Médailles


En combiné nordique, la Norvège remporte 4 médailles (dont 2 titres sur trois).
En sauk à ski, la Pologne et l'Allemagne se partagent les 4 titres en jeu.

Combiné Nordique
RangPaysOrArgentBronzeTotal
1Norvège  Norvège2114
2Allemagne  Allemagne1113
3Japon  Japon0101
4Autriche  Autriche0011
Saut à Ski
RangPaysOrArgentBronzeTotal
1Allemagne  Allemagne2002
 Pologne  Pologne2002
3Autriche  Autriche0202
4Japon  Japon0112
 Slovénie  Slovénie0112
6France  France0011
 Norvège  Norvège0011

Les français


Kamil Stoch
Getty Images
  Mauvais : certes, il y a la médaille de bronze obtenue dans la nouvelle discipline de saut féminin, mais elle faisait partie des vraies chances françaises, ce n'est donc pas une surprise, juste une confirmation. Et derrière, le constat est amerhmm

En combiné nordique petit tremplin, les places françaises sont respectivement 17 / 24 / 28 / 35, cette dernière étant celle de Lamy-Chappuis. Il font à peine mieux sur le grand tremplin, même si Jason est remonté à la 7ème place : 7 / 13 / 21 / 27. Enfin, ils terminent certes 4ème en relais par équipe, mais à plus d'une minute des trois premiers (et dans une course à seulement 9 équipes). Le combiné nordique était pourtant une discipline attendue pour les médailles… neutral
En saut à ski féminin, on a donc la médaille de Coline Mattel, mais les deux autres françaises sont 19 et 20. Et côté masculin, le seul français engagé a fini le premier 40ème sur petit tremplin et 36ème sur grand tremplin, ce qui ne lui a pas permis de participer à la finale (on ne garde que les 30 premiers).

Retransmission FranceTV


   Très Mauvaise : c'est surtout le cas pour tout ce qui se passe sur les tremplins (donc toute la discipline de saut, et la partie saut du combiné nordique). Aucun concours n'a été diffusé en intégralité (ou au moins 20 concurrents sur 30), pourtant ils ne durent pas si longtemps. C'était tout simplement impossible de suivre les compétitions, d'autant que la réalisation ne proposait pas assez d'actualisation des classements intermédiaires (c'est une constante de l'organisation dans ces Jeux). D'autre part, les commentaires de Patrick Montel étaient particulièrement énervantsyikes
La partie "ski de fond" des 3 épreuves de combiné nordique a en revanche été bien diffusé (pas totalement en intégralité, mais presque), cependant on avait toujours Montel aux commentaires…