Accueil

 

Contact

 

 

 
  • Sports 
  • » Coupe Monde 2014

Coupe Monde 2014 (RSS feed)

Le programme des demi-finales était particulièrement alléchant, MAIS ce fût finalement une double déception… sad
La première a été un "blowout" retentissant (battant de nombreux records), et la seconde a été d'un ennui également record.

  • Brésil - Allemagne (1-7) : un match qui restera à coup sûr dans l'Histoire de la Coupe du Monde, mais qui a été décevant sur le plan sportif, car l'une des équipes a livré un "non-match". Probablement trop d'émotion, trop de tension, trop d'attente du côté des brésiliens. Le fait est qu'il n'ont jamais été dans le match (hormis les 15 premières minutes, et encore). Et surtout, après avoir encaissé le deuxième but (23ème, après le premier à la 11ème minute), ils ont totalement sombréneutral En une demi-heure, ils ont encaissé 5 buts, dont quatre en six minutes (et 3 en quatre minutes), et le match est déjà plié. Les brésiliens se sont certes un peu réveillés en début de seconde mi-temps, réussissant enfin quelques actions offensives (7 tirs, tous cadrés), mais c'est surtout parce que les allemands les ont laissé avancer, jouant plus en contre. Et l'Allemagne ajoute deux nouveaux buts en dix minutes (doublé de Schürrle, entré à une demi-heure de la fin). Le Brésil sauve l'honneur en fin de match, mais l'humiliation est bien là : 1-7 blink !!
    Évidemment, ce match étonnant a donné lieu à de nombreux records :
    • Miroslav Klose a battu le record de Ronaldo en marquant son 16ème but en Coupe du Monde. Il est également le premier joueur à jouer 4 demi-finales de la Coupe du Monde.
    • Record de buts marqués par une équipe en demi-finale (7), record de buts au total (8), et plus gros revers pour un pays organisateur.
    • Le Brésil n'avait plus perdu en compétition officielle à domicile depuis 1975 (et 42 matchs de suite en comptant les matchs amicaux). La dernière défaite avait eu lieu dans ce même stade (Belo Horizonte).
    • Il faut remonter à 1940 pour voir une défaite avec 5 buts d'écart du Brésil, c'était contre l'Argentine en match amical (6-1). Et on doit remonter à 1920 pour une défaite de 6 buts d'écart.
    • Deux records de rapidité : 4 buts en 6 minutes, et Toni Kroos bat le record du doublé le plus rapide de la Coupe du Monde, 69 secondesroll
    • L'Allemagne participera à sa 8ème finale de Coupe du Monde, record (mais ils en ont perdu 4 sur 7). Elle rejoint la finale pour la première fois depuis 2002, restant sur trois échecs en demi-finale.
    • Enfin, ce match incroyable a permis de battre le record du nombre de tweets (détenu par le selfie des Oscars depuis mars dernier) : 35,6 millionstongue
  • Pays-Bas - Argentine (0-0, 2-4 tab) : on attendait un duel entre deux attaquants, tous deux principaux prétendants au titre de meilleur joueur du tournoi, et joueurs décisifs de leur équipe respective. Mais Lionel Messi et Arjen Robben ont été transparents dans ce match, et du coup le match a été très fermé, avec TRÈS PEU d'occasions des deux côtés. Après l'avalanche (un peu ridicule) de buts lors de la première demi-finale, c'est plutôt l'ennui qui a marqué la seconde. Les deux formations ne se sont pas livrées, jouant surtout pour ne pas perdre (ou bien ne pas gagner pour éviter une lourde défaite contre l'Allemagne ? rigole). Résultat : un 0-0 après 120 minutes et un match triste et terne. L'Argentine passe finalement aux tirs aux buts, grâce à deux arrêts de Romero.
    Les records de ce match sont évidemment souvent négatifs :
    • Il s'agit de la première demi-finale de Coupe du Monde sans le moindre but.
    • Les Pays-Bas n'ont pas cadré un seul tir pendant les 90 minutes de temps réglementaire. Il faudra attendre la 98ème minute pour un premier tir cadré, et ce sera le seul pour eux en 120 minutes.
    • Lionel Messi n'a JAMAIS touché le ballon dans la surface de réparation adverse (hormis évidemment pour son tir au but… wink).
    • Quant à Arjen Robben, s'il s'est un peu repris en deuxième période, il n'a tenté et réussi qu'une seule passe sur toute la première période ! Et même, touché le ballon seulement 6 fois dans ces 45 minutes.
    • Au final, en 120 minutes de jeu, on n'aura eu en tout que 15 tirs hmm (7 pour les Pays-Bas, 8 pour l'Argentine). Seuls 5 ont été cadrés (1 seul pour les Pays-Bas).
    • Avec cette qualification, l'Argentine confirme une série : l'Albiceleste n'a JAMAIS été éliminée en demi-finale de Coupe du Monde (dans tous les autres tours, oui, y compris en finale ou en poule, mais pas en demi).
Ce sera donc Allemagne - Argentine pour terminer ce tournoi, la même finale que lors des Coupes du Monde 1986 et 1990, et la première fois que deux équipes se retrouvent dans 3 finales.
C'était prévisible, les enjeux augmentant, les matchs deviennent plus serrés, plus tendus, et du coup beaucoup moins spectaculaires que lors du premier tour, ou même des 8èmes de finale.
  • France - Allemagne (0-1) : le plus attendu (pas que des français) des quarts s'est joué à peu de chose, en l'occurence un coup de pied arrêté en début de match. Les deux équipes étaient de force égale, mais la France a manqué de réussite dans ses attaques, alors que l'Allemagne a su concrétiser assez tôt dans le match (12ème minute). Notons que la France n'a pas démérité dans cette compétition, atteignant le stade "prévu" en fonction du tirage au sort, qui lui était TRÈS favorable au vu de son piètre classement FIFA. Le groupe était "facile", et l'adversaire potentiel en 8ème était "jouable", quel qu'il soit. L'objectif minimum était donc les quarts dès le tirage au sort. Après, ça dépendait de l'adversaire, et bon, il se trouve qu'on est tombé sur une bonne équipe d'Allemagne… wink2 Aidés par un Neuer impeccable dans les cages, les allemands accèdent pour la quatrième fois consécutive aux demi-finales (record).
  • Brésil - Colombie (2-1) : grâce à un but rapide (7ème) de leur capitaine, le parisien Thiago Silva, les brésiliens ont pu gérer le match. Rythme soutenu et beaucoup de fautes, ce qui a finalement donné un carton jaune pour Silva (sur une faute idiote) qui le privera de la demi-finale. En plus, leur meilleur joueur Neymar est sorti sur blessure grave et sera également absent. Note : les 3 buts ont été marqués par des joueurs de Ligue 1 française (Silva, Luiz et Rodriguez, même si David Luiz n'a pas encore joué avec le PSG).
  • Argentine - Belgique (1-0) : match très moyen, avec un rythme lent et TRÈS peu d'occasions (en fait, il n'y a eu que 3 tirs cadrés dans TOUT le match unsure !). Le scénario ressemblait au match de la France, avec un but très tôt (8ème, Higuain), puis plus rien. Mais avec l'intensité en moins, et deux équipes qui se traînaient sur le terrain.
  • Pays-Bas - Costa Rica (0-0, 4-3 tab) : match sans but, mais plaisant à voir… Avantage global aux Pays-Bas, mais le gardien costa-ricain Keylor Navas a fait un festival d'arrêts spectaculaires. Le Costa Rica a également eu de la chance avec un poteau à la 82ème minute, et un sauvetage in-extremis sur la ligne dans les arrêts de jeu (90+3). On arrive donc aux prolongations, ce qui est plutôt une mauvaise nouvelle pour les Pays-Bas, puisque leurs 4 prolongations en Coupe du Monde ont été synonymes d'élimination pour eux (1938, 1978, 1998, et la dernière finale de 2010). Encore de bons arrêts pour Navas, et encore de la chance, cette fois une barre transversale qui sauve le Costa Rica (119ème) ! On arrive à la fin (120ème), on annonce une minute de temps additionnel, et c'est alors qu'à la dernière seconde le coach des Pays-Bas, Louis van Gaal, fait sortir son gardien titulaire pour le remplacer par Tim Krul blink !! C'est une décision incroyable (mais pourtant préparée, puisqu'il a réservé son dernier changement pour cela), d'autant que Krul (qui n'a donc pas joué une seule seconde dans cette Coupe du Monde) ne semble pas un spécialiste des penaltys : il n'en a arrêté que 2 sur 20 lors des quatres dernières saisons en Angleterre. Et pourtant, il devient le héros de ce match en arrêtant 2 tirs et qualifiant les Pays-Bas lol ! Les Néerlandais remportent donc enfin un match en prolongation en Coupe du Monde, stoppant en même temps une autre série : les neuf dernières séances de tirs au but en Coupe du Monde avaient été remportées par l'équipe qui tirait en premier (et c'est le Costa Rica qui a débuté cette série).
Ce dernier quart, malgré ce score de 0-0, était le meilleur match de ce tour, grâce aux occasions multiples (même si quasi-uniquement du côté Pays-Bas), les arrêts spectaculaires et le suspense de la fin du temps réglementaire (y compris pendant les prolongations).
Globalement, on remarquera que les matchs disputés à 17h (12h au Brésil) ont été bien moins intenses et intéressants que ceux disputés à 22h (17h au Brésil, sachant que la nuit tombe bien plus vite qu'en France, il fait presque nuit en fin de match). La chaleur a indiscutablement été un problème… neutral Cela s'était moins vu lors des tours précédents, mais l'accumulation des matchs commence à peser, et les conditions climatiques rajoutent à la fatigue. Heureusement, les deux demi-finales (ainsi que les finales) seront à 22h, c'en est fini des matchs à 17h.

On peut dire de ces quarts de finale que ce sont finalement les quatres favoris qui se sont imposés, ce qui est une bonne chose, puisque cela nous promet de belles demi-finales… smile
À signaler que c'est la première fois depuis 1970 que deux équipes sud-américaines joueront les demi-finales de la Coupe du Monde. La parité "Europe - Amérique" est donc préservée (8 sur 16 en 8èmes, 4 sur 8 en quarts, et donc 2 sur 4 en demies).
Ce sera donc :
  • Brésil - Allemagne, un "faux classique" puisque leur seule confrontation en Coupe du Monde est la finale 2002 (remportée par le Brésil).
  • et Pays-Bas - Argentine, un "vrai classique" puisque ces deux équipes se sont affrontées 4 fois (en Coupe du Monde) : les Pays-Bas ont éliminé l'Argentine en 1974 (deuxième tour) et 1998 (quart de finale), tandis que l'Argentine a remporté la finale 1978 (à domicile). Avec en outre un match nul et vierge dans les phases de poule en 2006.
Dans ces 8 matchs, il y avait clairement trois groupes : les 5 avec un favori net ("sur le papier"), les 2 avec un "léger favori", et un complètement indécis (entre deux "petites" équipes).
(Note : le "haut du haut de tableau" est une sorte de "Coppa America", réunissant 4 équipes sud-américaines, qui vont donc s'affronter pour une place en demi-finale. On est donc assuré d'avoir une équipe américaine en demi-finale, place normalement réservée pour le Brésil…).
  • Les Gros Favoris : TOUS ont souffert, mais TOUS se sont qualifiés. On pourrait parler de "logique", mais pour la plupart cela a été plutôt de la "chance"… fier Pour mesurer le stress des supporters, on peut juste détailler ici la minute de délivrance de chacun des matchs :
    • Brésil - Chili : Tirs au but (après 1-1).
    • Pays-Bas - Mexique : une égalisation déjà miraculeuse (88'), puis une victoire au bout des arrêts de jeu (90+4') !!! tongue.
    • France - Nigéria : il aura fallu attendre la 79'.
    • Allemagne - Algérie : 0-0 après 90' mais 2-1 au final ! Dont un but à la 120' et un autre quelques secondes plus tard (120+1') !! roll
    • Argentine - Suisse : 118' !! blink
    => Bref, c'est peu dire si les favoris ont souffert ! Mais les grandes équipes s'en sortent, parfois avec de la chance (Pays-Bas, Allemagne et Argentine), mais SURTOUT les Pays-Bas, vrais miraculés de ce second tour.
    Du coup la France peut s'estimer heureuse, malgré son match tendu lui-aussi, d'avoir su faire la différence avant les prolongations.

  • Les "Petits favoris" :
    • La Colombie était légèrement favorite face à l'Uruguay, privée de  son meilleur joueur (Suarez, suspendu pour… morsure ! wink2). Et s'est imposée logiquement, avec entre autre le plus beau but de ce Mondial.
    • La Belgique était légèrement favorite face aux État-Unis, mais ceux-ci ont offert une défense de fer, résistant jusqu'aux prolongations. Et d'un 0-0 après 90 minutes, on en ressort avec un improbable 2-1 au final (comme Allemagne - Algérie).
  • Les "petits" : le match "Costa-Rica - Grèce" était indiscutablement LE match indécis de ces 8èmes de finale. Et il le fût ! lol Une égalisation à la dernière minute des grecs (90'+1) a amené les prolongations puis les tirs aux buts. Et le Costa-Rica confirme la surprise des phases de poules en accédant aux quarts-de-finale pour la première fois de son histoire.
On notera :
  • Que TOUS les premiers de leurs groupes respectifs se sont qualifiés pour le tour suivant.
  • Que le record de buts (établi en 1998) sera probablement battu cette année (il faudrait une floppée de 0-0 sur les 8 matchs restants pour qu'il ne le soit pas).
Le meilleur match de ce tour : Allemagne-Algérie pour l'intensité tout au long du match. Mais toutes les fins de match ont été passionnantes… (cf. ci-dessus).

Prévisions quarts-de-finale :
Dans 3 d'entre eux, on aura un favori (et on espère qu'il s'impose pour avoir des demis-finales intéressantes).

Le quatrième (et le premier dans le calendrier) sera LE MATCH de ces quartslol Attendu non seulement par les supporters des deux équipes, mais aussi par le Monde entier, car c'est la seule opposition entre deux favoris.
À l'issue du premier tour de cette Coupe du Monde 2014, on peut souligner quelques points…

A) Matchs regardés (ou non)
Sans avoir vraiment l'objectif (au départ) de regarder beaucoup cette CM, il s'est avéré qu'au final, j'ai beaucoup regardé… wink
Il a fallu attendre le 12ème match ("Iran-Nigéria") pour que je loupe un match, lequel fût également le premier match nul et premier match sans but (0-0) de la compétition.
J'ai dans la foulée loupé le "Brésil-Mexique" (deuxième match nul et vierge, coîncidence). Ainsi que "Colombie-Côte d'Ivoire", "Honduras-Équateur", "Argentine-Iran", et "Corée du Sud-Algérie".
=> C'est tout, sur les deux premières journées du premier tour tongue ! Soit 26 matchs vus en direct sur un total de 32… (81 % lol)
Evidemment, la troisième journée est bien différente :
  • d'une part, deux matchs sont programmés en même temps (que ce soit à 18h ou à 22h). DONC on ne peut voir qu'un match sur deux (note : sur internet, il y a possibilité de regarder les deux matchs en même temps, mais il faudrait y avoir un VRAI suspense dans un groupe, ce qui n'est pas vraiment le cas cette année, dans aucun groupe…).
  • d'autre part, certains matchs sont vraiment sans enjeux, les deux équipes étant déjà éliminées (ou presque). On peut donc "zapper' ces matchs.
=> Sans surprise, je n'ai donc vu qu'une partie des 16 matchs restants, en l'occurence : "Croatie-Mexique", "Japon-Colombie", "Grèce-Côte d'Ivoire", "Italie-Uruguay", "Equateur-France", "Portugal-Ghana" et "Corée du Sud-Belgique".
Les autres matchs étant suivis en "grand format" (résumés de 20 minutes environ). 7 sur 16, ça fait chuter la moyenne (à 69%), mais j'espère pouvoir faire un 100% sur les matchs décisifs des tours suivants.  wink
(note : il ne reste que 16 matchs).

B) Les surprises
Bon déjà, certains journalistes disent n'importe quoineutral Et ces bêtises sont en plus relayées par les autres médias.

Alors commençons par les FAUSSES surprises :
  • La "bonne performance" des équipes du continent Américain N'EST PAS une surprise. Ces équipes ont TOUJOURS brillé dans les Coupes du Monde organisées sur leur territoire (la dernière en 1994, regardez les stats). La logique est donc respectée, même s'il y a aussi une 'vraie' surprise (voir plus bas).
    On notera cependant la stat suivante :
    • Lorsque les équipes américaines ont été opposées à d'autres équipes américaines, cela a donné 2 défaites (et donc 2 victoires pour l'autre équipe américaine) et 1 nul.
    • Mais lorsqu'elles ont été opposées à une équipe 'non-américaine' (et à part les matchs du groupe E, celui de la France, mais aussi celui où les équipes sud-américaines étaient les plus faibles parmi les qualifiées… wink), cela a donné un (presque) GRAND CHELEM !!
      => 16 victoires, 2 défaites, 1 nul rigole.
    • Ces deux défaites et ce nul ont eu lieu lors de :
      Les Pays-Bas ont battu le Chili (3ème journée, les deux qualifiés), l'Allemagne a battu les USA en "jouant le jeu" (3ème journée, les deux qualifiés), et le seul nul des équipes américaines est le fameux "USA-Portugal" (2ème journée, mais qui sera finalement un match décisif pour la qualification).
    Note : le Honduras et l'Équateur étaient 'intreséquement' les plus faibles équipes américaines. Elles ont logiquement été les moins bonnes sur ce premier tour.
  • De même, l'élimination de l'Angleterre, du Portugal et de l'Italie N'EST PAS une surprise.
    Pour l'Angleterre et l'Italie, tout le monde le dit (depuis longtemps) : ces équipes n'ont pas réussi à renouveler leur effectif, et tiennent uniquement sur des "vétérans" qui étaient sur leur dernier baroud. Pour ce qui est du Portugal, il n'y a clairement qu'un seul joueur valable, et si Christiano Ronaldo a pu "zlataner" l'original en barrage (3 buts personnels en barrage contre la Suède), il reste tout seul dans l'équipe du Portugal (comme l'est d'ailleurs Zlatan dans sa propre équipe nationale; la Suède n'aurait probablement pas fait mieux neutral)…
Et maintenant, parlons des VRAIES surprises :
  • L'élimination de l'Espagne : on savait que l'équipe avait vieilli (comme l'Italie, voir ci-dessus), mais une élimination dès le premier tour n'était pas envisagée. La revanche de la dernière finale (ce fameux Espagne-Pays Bas) avait donné le ton, mais l'élimination reste une vraie surprise (on aurait pu espérer une seconde place dans ce groupe).
  • Le Costa-Rica : indiscutablement, c'est LA PERFORMANCE de ce premier tour blink !! Terminer premier du groupe D, considéré à raison comme le "groupe de la mort", avec l'Uruguay, l'Angleterre, et l'Italie, c'est une VRAIE GAGEURE !!! big_smile
    => C'est de loin la plus grande surprise de ce premier tour… unsure
Dans le cadre des surprises, on pourraît également citer les États-Unis et l'Algérie, qui se sortent tous les deux d'un groupe (respectivement G et H) plutôt difficile au vu de leur niveau.

C) Les meilleurs matchs
Sur les 48 matchs (jusque là; reste 16), j'en ai vu finalement 33 (dont 26 sur 32 avant la 3ème journée). Voilà les matchs les plus intéressants (dans l'ordre historique) :
  • "Espagne-Pays Bas" : le tirage au sort a voulu que les deux derniers finalistes (en 2010) soient dans le même groupe, et s'affrontent au premier match. Ce match a été EXCEPTIONNEL et a lancé la CM 2014 sur de bonnes bases.
    Note : si le tirage au sort "officiel" ne souffre d'aucune contestation (répartition dans les groupes, en direct), en revanche on peut s'interroger sur l'ordre des matchs dans les groupes ainsi crées (lequel est sans doute tiré au sort, mais pas en direct). Dans plusieurs groupes, le 'match 1' est LE CHOC du groupe : "Angleterre-Italie", "Allemagne-Portugal", etc…
  • "Espagne-Pays-Bas" (2) : c'est l'exemple (de ce que je dis ci-dessus). Les deux équipes sont tombées dans le même groupe, OK. Mais c'est dommage que ce "rematch" de la finale 2010 se déroule sur un premier match. Bon, rien à dire sur la victoire des hollandais, NETTEMENT SUPÉRIEURS ce jour-là. Et dès la deuxième journée de compétition, on a déjà un VRAI FAVORI.
  • "Uruguay-Costa Rica" : la seconde surprise est sud-américaine. Dans l'un des seuls duels entre équipes américaines dans ce premier tour, c'est le "petit" qui s'impose, et avec la manière (1-3).
  • "Angleterre-Italie" : ce deuxième "choc" (après celui ci-dessus) a fait l'actualité, mais a également été l'occasion de citer quelques "clichés" : l'Italie joue uniquement la défense, l'Angleterre est le champion des matchs nuls, etc… => On a vu au contraire un match très engagé, tout à fait dans l'esprit de ce début de Coupe du Monde.
  • "Allemagne-Portugal" : surprenante défaite (surtout par le score 4-0) du Portugal. L'allemagne en route pour la suite.
  • "Ghana-Etats-Unis" : le match le plus "chaud" de la première journée. Et cette égalisation du Ghana restera comme l'un des moments forts de ce premier tour.
  • "Uruguay-Angleterre" : l'Uruguay devient l'un des favoris grâce à cette victoire convaincante.
  • "Suisse-France" : le festival offensif de ce premier tour…
  • "Allemagne-Ghana": quel match ! fier Serré en première mi-temps, mais 4 buts en 25 minutes en seconde mi-temps ! L'une des performances notables des 'petites équipes' face aux 'grosses'. Si je devais ne choisir QU'UN SEUL match, ce serait celui-là… big_smile
  • "Etats-Unis-Portugal" : le Portugal réussit MIRACULEUSEMENT à entretenir l'espoir, grâce à une passe décisive de Ronaldo. 94ème minute, probablement le but le plus lointain (en temps) de cette CM hmm
  • "Grèce-Côte d'Ivoire" : il s'en est fallu de peu pour la Côte d'Ivoire, et honnêtement je suis déçu. Le but dans les 5 dernières minutes est indiscutable, mais c'est trop con… La CIV méritait sa qualification tellement ils se sont donnés sur ce match. sad
  • "Italie-Uruguay" : l'Italie jouait sa qualification face à l'une des équipes les plus en vue dans cette CM. Victoire 0-1, et une polémique pour l'Uruguay (affaire Suarez).
D) L'Équipe de France
Il faut également parler de l'Équipe de France, et sur ce premier tour, mon évaluation est : "convaincante".
  • Convaincante sur le jeu, car le Suisse-France a montré un "esprit d'équipe" qui fait envisager un futur gagnant.
  • Convaincante sur l'image, car même le "Petit Journal" en a été réduit à diffuser les images officielles. La 'com' de l'EDF semble beaucoup plus formattée, et même si les journalistes tentent parfois de créer le buzz, ça ne prend pas…
Quant au fait de terminer 1er du groupe (et donc d'éviter l'Argentine en 8ème), je continue de penser que ce n'était pas la bonne solution… (on va finir par les affronter, donc où est l'intérêt ??).

E) Diffusion
En France, TF1 a acheté les droits, puis a rétro-cédé certains matchs à BeInSport.

Sur ce premier tour, la majorité des matchs étaient sur BeInSport "only". Seuls certains matchs "phares" (dont évidémment ceux de la France) étaient "en clair". D'autre part, si le contrat permet à TF1 de "choisir ses matchs" (les meilleurs), ils devaient faire un choix fixe sur le premier tour : du coup, lors de la 3ème journée, leurs choix étaient forcément "aléatoires". Ils ont été 'clairvoyants' pour la plupart, SAUF sur le match "Algérie-Russie", qui a finalement vu la dernière surprise de ce premier tour.

Sur la suite, TF1 a 5 des 8 matchs du tour suivant (avec choix des meilleurs ; et franchement, bon choix, logique…), puis 3 sur 4 quarts-de-finales. Le reste sera sur BeInSport, sachant qu'à partir des demis, TOUS les matchs seront communs.

J'ai testé "MyTF1" (visu Internet de TF1) :
  • Cela ne marche pas toujours. Et quand ça merde, c'est super chiant… sad
  • Mais quand ça marche, c'est TOP, il faut le reconnaître. big_smile
  • La fonctionalité "MultiCam", dont TF1 faisait la pub avant la CM, fonctionne (parfois mieux que le direct), mais n'apporte rien. Il peut y avoir un intérêt à voir le match avec des angles différents, et sans commentaires, MAIS PAS SANS les incrustations (temps, score, etc…). Du coup, c'est juste un gadget que l'on essaie une fois sans jamais y revenir.
    C'est aussi une bonne idée de signaler les actions (occasions cadrées ou non, cartons, buts), MAIS lorsqu'on veut UTILISER ces repères, on n'a que 30 secondes de vidéo, voire moins, IMPOSSIBLE de s'en servir si on a loupé le début du match par exemple.
    => On voit qu'il y a des idées (bonnes), mais le côté "utilisateur" a été négligé…
Concernant les matchs uniquement sur BeInSport, ben je fais comme beaucoup de monde, je les pirate… wink2
Et je n'ai pas honte.
En Alllemagne ou au Royaume-Uni, TOUS les matchs de la Coupe du Monde sont disponibles GRATUITEMENT fier. Les chaînes publiques belges retransmettent également la plupart des matchs. Alors pourquoi je n'y ai pas accès ? (au moins par Internet, je comprends les restrictions sur la tv…).

F) Prévisions Second tour
Bon, forcément il y a beaucoup d'équipes américaines (8 sur 16, soit 50%).
Mais quatre d'entre elles se rencontrent les unes les autres (donc 2 vont passer en quarts, mais 2 vont être éliminées).
Le Mexique et les États-Unis auront du mal face à des équipes supérieures.

Il ne devrait rester que quatre équipes américaines en quarts (ce qui est déjà pas mal).
=> les matchs à voir (à part celui de la France) : "Brésil-Chili", "Colombie-Uruguay", "Pays-Bas-Mexique", "Belgique-Etats-Unis".
  • Sports 
  • » Coupe Monde 2014