Accueil

 

Contact

 

 

 

#1  12-01-2011 15:16:28   Karachi : l'association Anticor peut être partie civile, dit le juge Van Ruymbeke

MpokNews
Administrateur
Inscription: 06-02-2006
Messages: 149

S'opposant au ministère public, le juge Renaud Van Ruymbeke considère que l'association Anticor peut être part …

Lire l'article…


Administrateur MpokNews

#2  21-01-2011 14:11:38

Stilh
Régulier
Inscription: 01-12-2007
Messages: 64

KARACHI

On comprend beaucoup mieux pourquoi Nicolas Sarkozy voulait absolument supprimer les juges d'instruction...

Sans eux, il n'y aurait jamais eu la moindre chance de connaître la vérité sur la mort de nos 11 compatriotes.
Il n'y a qu'à voir les obstructions du parquet général dans cette affaire pour s'en convaincre.

La Commission consultative du secret de la défense nationale a examiné 54 documents des services secrets relatifs à l’attentat. Selon elle, seuls 26 peuvent être déclassifiés. Pourquoi ?
Il y a les noms des bénéficiaires des rétro commissions éventuelles dans ces notes ?

Je ne sais pas où est la vérité, mais le renforcement du  secret,  renforce la suspicion.

Edit : D’après le journal Le Monde, des notes de la DGSE écartent dès 2002 la piste d'un attentat d'Al-Qaida. Pourtant, cette piste a été privilégiée de 2002 à 2009. Cherchez l'erreur !

Dernière modification par Stilh (21-01-2011 14:12:15)

#3  22-01-2011 12:15:25

Stilh
Régulier
Inscription: 01-12-2007
Messages: 64

Otages au Niger : La levée du secret défense.

C'est une décision éclair qu'Alain Juppé a prise. Jamais auparavant dans une affaire sensible, le secret défense n'avait été levé aussi vite.

Bravo, on ne peut que se réjouir de cette promptitude à respecter une transparence totale.

Mais alors, pourquoi ne pas faire de même avec tous les documents des services secrets concernant l'affaire Karachi ?

Cela fait 9 ans que les familles des 11 français morts au Pakistan attendent de connaître la vérité. 9 ans de trop.

#4  25-01-2011 13:08:37

Mpok
Habitué très actif
Inscription: 06-02-2006
Messages: 402

Certains attendent aussi la déclassification des documents concernant l'assassinat de Kennedy depuis plus de 40 ans… hmm
(qui devrait intervenir vers 2020, si je me souviens bien…).

Pour me faire l'avocat du diable, je dirais que l'on ne classifie pas "n'importe quoi, n'importe comment". Le principe de la classification, c'est JUSTEMENT parce que cela "ennuie" le pouvoir de rendre ces infos publiques. Donc on ne peut pas leur demander de les révéler…
Néanmoins, il y a un "temps de rétention" associé (ainsi que des cas prévus par la loi pour "lever le secret"), et UN JOUR les documents en question seront révélés.
C'est la loi. Et aucun gouvernement (des deux bords) n'abrogera JAMAIS cette loi.

Il faut juste admettre "qu'on nous cache des choses"… Et c'est normal…
Après, il y en a qui se font prendre la main dans la sac en détournant certains pouvoirs (Watergate), mais c'est autre chose. wink