Accueil

 

Contact

 

 

 

#1  21-09-2008 20:47:24   Le LHC arrêté pour deux mois... puis six mois... puis un an

Mpok
Habitué très actif
Inscription: 06-02-2006
Messages: 402

Il fallait s'y attendre : une machine aussi complexe, encore en rôdage et en test, aura inévitablement certains problèmes avant d'atteindre la période de pleine activité.
(en fait les scientifiques ne savent même pas si leurs détecteurs ultra-sophist …

Lire l'article : Le LHC arrêté pour deux mois... puis six mois... puis un an

Dernière modification par Mpok (18-03-2009 20:21:07)

#2  24-09-2008 16:43:28

Robocop
Régulier
Inscription: 26-11-2007
Messages: 71

Entendu à la radio en début d'après-midi : Le LHC pourrait être hors service jusqu'au printemps...

Une nouvelle panne du LHC (Large Hadron Collider) pourrait entraîner l'arrêt de l'appareil jusqu'à l'année prochaine. D'après le Cern (l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire), une connexion électrique défectueuse entre deux aimants a provoqué une importante fuite d'hélium. La section correspondante du LHC doit être réparée.

Comme le LHC ne sera pas en activité en hiver, en raison de sa trop forte consommation d'électricité (l'équivalent de la ville de Genève), il ne sera sans doute pas remis en fonctionnement avant le premier avril... (ce n'est pas un poisson !)

Encore 6 mois de grâce avant le prochain "Big Bang" ?

#3  11-12-2008 15:50:46

Robocop
Régulier
Inscription: 26-11-2007
Messages: 71

Pour info, état d'avancement des réparations :

"Le premier aimant de remplacement pour le secteur 3-4 est photographié ci-dessous alors qu’il subit une dernière soudure avant de descendre dans le tunnel le 28 novembre. Cette première descente illustre la progression des travaux pour réparer le secteur endommagé le 19 septembre dernier. Près d’une centaine de personnes du CERN et d’entreprises extérieures travaillent pour réparer le secteur et réaliser les essais. Avant les vacances de Noël, tous les aimants devant être réparés ou simplement nettoyés (une cinquantaine au maximum) seront en surface.

Parallèlement, les équipes poursuivent les essais visant à éviter qu’un tel incident ne se reproduise. Pratiquement toute la machine a été testée. De nouveaux tests ont de surcroît été développés et de l’instrumentation supplémentaire est en cours de déploiement.

Le calendrier de remise en service du LHC en 2009 est en préparation et sera annoncé lors de la session de décembre du Conseil."
(Le Bulletin du CERN)
http://mediaarchive.cern.ch/MediaArchive/Photo/Public/2008/0811006/0811006_01/0811006_01-A4-at-144-dpi.jpg

#4  19-01-2009 17:38:48

Robocop
Régulier
Inscription: 26-11-2007
Messages: 71

Dernières nouvelles du CERN...

Pour Robert Aymar, directeur général du CERN, « la priorité des priorités pour le CERN aujourd’hui, c’est de fournir aux expériences des données issues de collisions dès que ce sera raisonnablement possible. C’est-à-dire à l’été 2009. »

Le dysfonctionnement initial a été causé par une connexion électrique défectueuse entre deux aimants de l’accélérateur. Cette défaillance a entraîné des dommages mécaniques et un dégagement dans le tunnel de l’hélium en provenance des masses froides des aimants. Les procédures de sécurité adéquates étaient en vigueur, les systèmes de sécurité ont fonctionné comme prévu et personne n’a été mis en danger.

Une étude approfondie du dysfonctionnement a permis aux ingénieurs du LHC de déterminer les moyens d’éviter qu'un incident similaire ne se produise à l’avenir, et de concevoir de nouveaux systèmes de protection pour la machine. Au total, 53 aimants devront être sortis du tunnel pour être nettoyés ou réparés. À ce jour, 28 ont déjà été remontés en surface, et les deux premiers aimants de rechange ont été installés dans le tunnel. Le calendrier actuel prévoit la réinstallation du dernier aimant d’ici à fin mars 2009 ; le LHC devrait être mis en froid et prêt pour les essais électriques d'ici à fin juin 2009.

« Nous aurons beaucoup de travail au cours des mois à venir, a indiqué Lyn Evans, chef du projet LHC, mais à présent nous disposons d’une feuille de route, ainsi que du temps et des compétences nécessaires pour être en mesure de fournir des données pour la physique d'ici à l'été. Actuellement, nous sommes en période d'arrêt annuel, jusqu'au mois de mai ; c’est pourquoi nous espérons ne pas perdre trop de temps."

#5  18-03-2009 09:27:44

Robocop
Régulier
Inscription: 26-11-2007
Messages: 71

La Direction du CERN confirme le nouveau calendrier de redémarrage du LHC

Genève, le 9 février 2009. La Direction du CERN1 a confirmé ce jour le calendrier de redémarrage du Grand collisionneur de hadrons (LHC), faisant suite aux recommandations issues de l’atelier tenu à Chamonix la semaine dernière. Le nouveau calendrier prévoit de premiers faisceaux dans le LHC à la fin de septembre de cette année, et des collisions fin octobre.  Un court arrêt technique a également été prévu pendant la période des fêtes de fin d'année. Le LHC fonctionnera ensuite sans interruption jusqu’à l’automne 2010, ce qui permettra aux expériences de disposer de suffisamment de données pour effectuer les premières analyses visant la nouvelle physique et d'avoir des résultats à annoncer en 2010. Le nouveau calendrier prévoit également la possibilité de collisions d’ions plomb en 2010.

À Chamonix, un consensus s’est dégagé entre tous les spécialistes techniques pour reconnaître que le nouveau calendrier est serré, mais réaliste.

« Le calendrier que nous avons à présent est sans aucun doute le meilleur pour le LHC et pour les physiciens qui attendent des données, a indiqué Rolf Heuer, directeur général du CERN.  C’est un calendrier prudent, qui vise à réaliser tous les travaux nécessaires avant de redémarrer la machine, mais qui permet néanmoins d'entamer l’exploitation pour la physique cette année.

Ce nouveau planning représente un retard de six semaines par rapport au précédent, qui prévoyait un LHC mis en froid début juillet. Ce retard s’explique par plusieurs facteurs, notamment la mise en place d’un nouveau système de protection renforcée pour les raccords des barres bus et des aimants, l’installation de nouvelles soupapes permettant de réduire les dommages secondaires en cas de nouvel incident, l’application de mesures de sécurité renforcées et des contraintes de calendrier liées au transfert et au stockage de l'hélium.

Le système de protection renforcée mesure la résistance électrique dans les raccords de câbles et est beaucoup plus sensible que le système en place le 19 septembre. 

Le nouveau système de protection contre la surpression a été conçu en deux phases. La première phase consiste à installer des soupapes sur les stations de pompage de vide existantes sur l’ensemble de l’anneau. Des calculs ont montré que, grâce à cette première protection, en cas d’incident semblable à celui du 19 septembre, les dommages secondaires seraient limités. La deuxième phase consiste à ajouter des soupapes sur tous les dipôles, cette mesure permettant de garantir que les dommages secondaires (pour les interconnexions et la superisolation) seraient limités même dans les scénarios les plus défavorables, sur toute la durée de vie du LHC.

La Direction a décidé, pour 2009, d’installer les soupapes supplémentaires sur quatre des huit secteurs du LHC, en parallèle des réparations faites dans le secteur endommagé en septembre dernier et des autres travaux de consolidation déjà entrepris. Les dipôles des quatre secteurs restants seront équipés en 2010.

Dernière modification par Robocop (18-03-2009 09:31:41)

#6  18-03-2009 18:44:42

Stilh
Régulier
Inscription: 01-12-2007
Messages: 64

Robocop a écrit:

La Direction du CERN confirme le nouveau calendrier de redémarrage du LHC
Le nouveau calendrier prévoit de premiers faisceaux dans le LHC à la fin de septembre de cette année, et des collisions fin octobre.

L'article de départ de cette discussion (21-09-2008) s'intitulait "Le LHC arrêté pour deux mois". Il faudrait le renommer "Le LHC arrêté pour douze mois". Ce serait plus juste... si la nouvelle date est bien respectée.unsure

#7  18-03-2009 20:28:12

Mpok
Habitué très actif
Inscription: 06-02-2006
Messages: 402

Oui, tout à fait !! fier

Ce sera effectivement au moins un an de retard après la mise en service..
Ils ont tout de même annoncé qu'ils allaient rattrapper un peu du temps perdu en annulant exceptionnellement la traditionnelle coupure d'hiver entre fin 2009 et début 2010.

Parce que pendant ce temps, les concurrents avancent bien...

Dernière modification par Mpok (20-03-2009 20:29:35)

#8  20-03-2009 19:46:45

Robocop
Régulier
Inscription: 26-11-2007
Messages: 71

@Mpok

C'est effectivement très intéressant de suivre ce qui se passe ailleurs..., mais le lien vers le site de Futura ne fonctionne pas et donne une erreur 404.
Je pense qu'il faut ajouter un / à la fin du lien : http://www.futura-sciences.com/fr/news/ … ggs_18592/
Le TEVATRON à l'air d'être très fiable. Mais il est beaucoup moins ambitieux que le LHC !

Dernière modification par Robocop (20-03-2009 19:48:58)

#9  20-03-2009 20:30:38

Mpok
Habitué très actif
Inscription: 06-02-2006
Messages: 402

Lien corrigé. Merci.

#10  04-04-2009 18:04:17

Robocop
Régulier
Inscription: 26-11-2007
Messages: 71

Le lien donné par Mpok m'a permis de faire le point sur l'avancée des recherches concernant le "boson de Higgs".

Le boson de Higgs est la particule qui permet de donner une masse à toutes les autres particules. Il n'a pour l'instant pas été découvert, mais le domaine de masse possible où il se cache diminue de plus en plus,  grâce en particulier, aux expérimentations réalisées avec l'accélérateur Tevatron du Fermilab (Fermilab est le Laboratoire national de Fermi, situé près de Chicago).

Si le boson de Higgs existe (ce qui reste à prouver...) et qu'il est découvert par le Tevaltron, les physiciens du CERN seront dans de beaux draps !

En effet, il faut se rappeler que le LHC a été "vendu" aux "sponsors" avec pour justification principale qu'il serait le découvreur du boson de Higgs.

Même si, contrairement au Tevaltron, le LHC sera capable de faire une analyse poussée des propriétés du boson, l'histoire ne retiendra malheureusement que sa découverte par les américains.

Si l'on n'avait pas arrêté prématurément les expériences du LEP, peut-être que l'Europe aurait eu la paternité de la découverte...

D'où la nouvelle fable "Le boeuf qui voulait  mangeait la grenouille"...

Modif administrateur : je me suis permis de modifier 2 mots ("LHDC" -> "LHC").

Dernière modification par MpokAdmin (05-04-2009 11:41:09)

#11  05-04-2009 15:01:24

Mpok
Habitué très actif
Inscription: 06-02-2006
Messages: 402

Quelques précisions :

1) Le boson de Higgs est également la dernière particule "prédite" par le Modèle Standard (qui représente notre connaissance actuelle de la constitution de la matière) qui n'ait pas encore été observée. Sa "découverte" permettrait en quelque sorte d'ajouter un chapitre final à une théorie de plusieurs dizaines d'années.
En revanche, sa "non-existence" remettrait en cause ces mêmes dizaines d'années de recherche, et forcerait les théoriciens à tout reprendre à zéro..
Notons que s'il faut déjà plusieurs mois pour "identifier" la présence de la particule dans les résultats d'expérience (ce qui se comprend d'un point de vue statistique, puisqu'il faut isoler les évènements "particuliers" parmi plusieurs milliards, puis déterminer à quoi pourrait être dûs ces évènements. Rappel : les propriétés de la particule étant par nature inconnues, il est difficile de "savoir" que l'on est en train de l'observer...), il faudra plusieurs années d'expériences à toutes les énergies possibles pour prouver (ce dernier terme étant même un peu fort..) sa non-existence...

2) La "compétition" Europe-USA est peu par rapport aux enjeux... Elle n'est là que pour motiver éventuellement les investisseurs (il faudrait plutôt dire les "payeurs", ce genre de recherche fondamentale n'ayant aucune application à terme), et bien sûr les médias wink2. Je récuse donc le terme de "sponsors" employé ci-dessus.
En ce sens, le projet LHC est COMPLETEMENT différent de ITER, autre projet de pointe qui a quelques affinités avec le LHC (ou avec le projet "Mega-Joule" sur les lasers, en cours de finition pour la France).
LHC concerne la recherche fondamentale, ITER ou Mega-Joule concernent la recherche appliquée. Dans le premier cas, on n'attend pas de retombées autres que le prestige, dans le second cas, les retombées sont économiques et chiffrables.

TOUS les scientifiques européens se REJOUIRONT de la découverte du Boson par le Tevatron...
Cela leur permettra de paramétrer de nouvelles expériences pour le LHC (une fois que le domaine d'énergie est fixé, cela arrange les choses : plutôt que de partir dans l'inconnu, on cible certains évènements).

3) Le LHC n'est pas SEULEMENT dédié à la recherche du boson de Higgs. Relire mon article sur les expériences réalisées, on pourrait presque dire que le boson de Higgs ne sera (serait) que la cerise sur le gâteau.

4) Le LEP n'avait pas l'énergie nécessaire (ni les détecteurs appropriés) à la caractérisation du boson de Higgs..

#12  05-05-2009 11:45:50

Robocop
Régulier
Inscription: 26-11-2007
Messages: 71

Le dernier aimant du LHC descendu sous terre

Communiqué de presse du CERN :

Genève, le 30 avril 2009. Le 53e et dernier aimant de rechange pour le Grand collisionneur de hadrons (LHC) du CERN a été descendu dans le tunnel de l'accélérateur ce jour. Cette opération marque la fin des travaux de réparation menés en surface à la suite de l'incident de septembre dernier.

Le LHC devrait redémarrer à l'automne...(croisons les doigts)

http://s168804610.onlinehome.fr/lhc.jpeg
Crédit photo CERN

Dernière modification par Robocop (05-05-2009 11:59:36)

#13  22-05-2009 15:03:33

Robocop
Régulier
Inscription: 26-11-2007
Messages: 71

Voici une vidéo montrant l'installation du dernier aimant de rechange pour le Grand collisionneur de hadrons (LHC) du CERN :

http://mediaarchive.cern.ch/MediaArchiv … 25-fps.wmv


Les aimants endommagés fin 2008 sont en cours de réparation. Ils pourront être réutilisés en cas de nouveau pépin.(on ne sait jamais !....)

#14  16-08-2009 10:18:20

Robocop
Régulier
Inscription: 26-11-2007
Messages: 71

Dernières nouvelles en provenance du CERN :

Le LHC fonctionnera à 3,5 TeV au début de l’exploitation 2009-2010, pour passer ultérieurement à une énergie plus élevée.

Genève, le 6 août 2009. Le Grand collisionneur de hadrons du CERN fonctionnera initialement à une énergie de 3,5 TeV par faisceau après son démarrage en novembre de cette année.
Cette nouvelle vient après l’achèvement la semaine dernière de tous les essais sur les connexions électriques haute intensité de la machine, qui ont montré qu’aucune autre réparation n’était nécessaire pour une exploitation en toute sécurité.


3,5 Tev, c'est la moitié de ce qui est prévu quand tout sera parfait ! Prudence...Prudence...

#15  17-08-2009 23:18:08

Mpok
Habitué très actif
Inscription: 06-02-2006
Messages: 402

@Robocop : "Prudence", oui... mais en fait, la décision est purement "politique".

Car le LHC aura du mal à fonctionner aux énergies prévues, mais les responsables ne veulent pas l'admettre.

Je propose de poursuivre la discussion sur : "LHC : les yeux plus gros que le ventre ?"...