Accueil

 

Contact

 

 

Forums

 

 

PGJ

Retour

  • Science-Divers 
  • » Medias Astronomie 
  • » PGJ

#1Comètes P/2010 D1 = 2017 O2 (WISE), P/2017 P1 (PANSTARRS)  

Nouvelles du Ciel

PGJ(Aujourd'hui 14:29:03) | P/2010 D1 = 2017 O2 (WISE) : Les membres de l'équipe de recherche de Pan-STARRS (Panoramic Survey Telescope & Rapid Response System) ont découvert une nouvelle comète sur les images obtenues le 30 Juillet 2017. L'objet a été rapidement reliée à la comète P/2010 D1 (WISE) qui avait été observée pour la dernière fois le 20 Février 2010. Pour son nouveau retour, les éléments orbitaux de la comète P/2010 D1 = 2017 O2 (WISE) indiquent un passage au périhélie le 17 Décembre 2017 à une distance d'environ 2,6 UA du Soleil, et une période d'environ 8,5 ans.P/2017 P1 (PANSTARRS) : Une nouvelle comète a été découverte par les membres de l'équipe de recherche Pan-STARRS (Panoramic Survey Telescope & Rapid Response System) sur les images obtenues le 15 Août 2017 avec le télescope Ritchey-Chretien de 1.8-m. Les éléments orbitaux elliptiques de la comète P/2017 P1 (PANSTARRS) indiquent un passage au périhélie le 17 Juin 2018 à une distance d'environ 5,4 UA du Soleil, et une période d'environ 22 ans pour cette comète de la famille de Jupiter.

#2Météorites : du nouveau sur le corps parent des chondrites carbonées !  

Clément Ganino and Guy Libourel (2017)

PGJ(Aujourd'hui 14:29:02) | Les chondrites carbonées de type Vigarano (CV) possédant une aimantation rémanente, les modèles les plus récents s'accordent pour interpréter ces météorites comme provenant de la croûte non fondue d'un corps primitif différencié; la désintégration de l'26Al assurant la source de chaleur interne, et les différents degrés de métamorphisme et d'oxydo-réduction enregistrées par ces météorites indiquant une croûte stratifiée se refroidissant par le haut par conduction.

#3Des trous noirs supermassifs se nourrissent de méduses cosmiques  

ESO/GASP collaboration

PGJ(16-08-2017) | L'instrument MUSE installé sur le VLT de l'ESO découvre un nouveau mode d'alimentation des trous noirs. Des observations de "galaxies méduses" effectuées au moyen du Very Large Telescope de l'ESO ont révélé l'existence d'un nouveau mode d'alimentation des trous noirs supermassifs. Il semble en effet que le processus conduisant à la formation des tentacules de gaz et des toutes jeunes étoiles, un processus à l'origine du surnom donné à ces galaxies, permette également au gaz d'atteindre les régions centrales des galaxies, alimentant par là même le trou noir qui y siège et lui conférant cette brillance élevée. Les résultats de cette étude paraîtront ce jour dans la revue Nature.

#4Préservant le stress du soulèvement volcanique sur Mars  

Copyright ESA/DLR/FU Berlin, CC BY-SA 3.0 IGO

PGJ(10-08-2017) | Une ancienne chaîne de montagnes sur Mars préserve un passé volcanique et tectonique complexe empreint de signes d'interactions entre l'eau et la glace.
  • Science-Divers 
  • » Medias Astronomie 
  • » PGJ