Accueil

 

Contact

 

 

Forums

 

 

PGJ

Retour

  • Science-Divers 
  • » Medias Astronomie 
  • » PGJ

#1Comètes P/2010 A2 = 2017 B5 (LINEAR), P/2004 T1 = 2017 M2 (LINEAR-NEAT), C/2017 M3 (PANSTARRS), C/2017 M4 (ATLAS)  

Nouvelles du Ciel

PGJ(24-06-2017) | P/2010 A2 = 2017 B5 (LINEAR) : La comète P/2010 A2 (LINEAR), découverte le 06 Janvier 2010 par le télescope de surveillance LINEAR et observée pour la dernière fois le 14 Octobre 2012, a été retrouvée sur les images CCD obtenues 26, 27 et 28 Janvier 2017 par Y. Kim (Mauna Kea). Pour ce nouveau retour, les éléments orbitaux de la comète P/2010 A2 = 2017 B5 (LINEAR) indiquent un passage au périhélie le 08 Novembre 2016 à une distance de 2 UA du Soleil, et une période d'environ 3,47 ans. P/2004 T1 = 2017 M2 (LINEAR-NEAT) : La comète P/2004 T1 (LINEAR-NEAT), observée pour la dernière fois le 07 Mars 2005, a été retrouvée sur les images CCD obtenues 21 et 22 Juin 2017 par P. Ruiz avec le télescope de 1.0-m f/4.4 de l'ESA Optical Ground Station, Tenerife. Pour ce nouveau retour, les éléments orbitaux de la comète P/2004 T1 = 2017 M2 (LINEAR-NEAT) indiquent un passage au périhélie le 12 Octobre 2017 à une distance d'environ 1,7 UA du Soleil, et une période d'environ 6,48 ans pour cette comète de type Jupiter. C/2017 M3 (PANSTARRS) : Les membres de l'équipe de recherche Pan-STARRS (Panoramic Survey Telescope & Rapid Response System) ont découvert une nouvelle comète sur les images CCD obtenues le 20 Juin 2017 avec le télescope Ritchey-Chretien de 1.8m de Haleakala, Hawaii. Les éléments orbitaux paraboliques préliminaires de la comète C/2017 M3 (PANSTARRS) indiquent un passage au périhélie le 31 Mai 2017 à une distance d'environ 4,6 UA du Soleil. C/2017 M4 (ATLAS) : Une nouvelle comète a été découverte sur les images CCD obtenues le 21 Juin 2017 avec le télescope Schmidt de 0.5-m f/2.0 du projet ATLAS (Asteroid Terrestrial-impact Last Alert System), Mauna Loa. Les éléments orbitaux paraboliques préliminaires de la comète C/2017 M4 (ATLAS) indiquent un passage au périhélie le 01 Janvier 2019 à une distance d'environ 2,9 UA du Soleil.

#2Une galaxie à disque massive qui ne forme plus d'étoiles défie notre vision de l'évolution des galaxies  

NASA, ESA, M. Postman (STScI), and the CLASH team

PGJ(22-06-2017) | Une galaxie à disque jeune, compacte et « morte » surprend les astronomes, et nous en apprend d'avantage sur la formation des galaxies elliptiques. En combinant la puissance d'une lentille « naturelle » dans l'espace avec celle du télescope spatial Hubble, des astronomes de plusieurs laboratoires internationaux (dont l'institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (IRAP) à Toulouse (Université Toulouse 3 Paul Sabatier/CNRS) et le Centre de Recherche Astrophysique (CRAL) de Lyon (Univesité Claude Bernard Lyon 1/ENS Lyon/CNRS) ) ont fait une découverte surprenante - le premier exemple d'une galaxie compacte, en forme de disque en rotation, qui a arrêté de former des étoiles quelques milliards d'années seulement après le Big Bang.

#3Hubble capture la massive et morte galaxie à disque qui défie les théories de l'évolution de la galaxie  

NASA, ESA, M. Postman (STScI), and the CLASH team

PGJ(21-06-2017) | Les astronomes ont combiné la puissance d'une "lentille naturelle" dans l'espace avec la capacité du télescope spatial Hubble de la NASA pour faire une découverte surprenante: le premier exemple d'une compacte mais massive galaxie en forme de disque à rotation rapide qui a cessé de faire des étoiles seulement quelques milliards d'années après le big bang. Les chercheurs disent que trouver une telle galaxie si tôt dans l'histoire de l'Univers défi la compréhension actuelle de la façon dont les galaxies massives se forment et évoluent.

#4Comètes P/2000 S1 = 2017 L1 (Skiff), C/2015 ER61-B (PANSTARRS), P/2009 S2 = 2017 M1 (McNaught)  

Nouvelles du Ciel

PGJ(21-06-2017) | P/2000 S1 = 2017 L1 (Skiff) : La comète P/2000 S1 (Skiff), observée pour la dernière fois le 22 Décembre 2000, a été retrouvée lors d'observations les 05 et 06 Mai 2017 par H. Sato avec l'astrographe de 0.51-m f/6.8 et réducteur de focale f/4.5 de l'Observatoire iTelescope de Siding Spring. Pour ce nouveau retour, les éléments orbitaux de la comète P/2000 S1 = 2017 L1 (Skiff) indiquent un passage au périhélie le 21 Juin 2017 à une distance d'environ 2,5 UA du Soleil, et une période d'environ 17,06 ans. C/2015 ER61-B (PANSTARRS) : Au cours de son suivi journalier de la comète C/2015 ER61 (PANSTARRS), Erik Bryssinck a noté les 13 et 15 Juin 2017 la présence d'un fragment près du noyau de la comète. Les éléments orbitaux parabolique du fragment C/2015 ER61-B (PANSTARRS) indiquent un passage au périhélie le 10 Mai 2017 à une distance d'environ 1,0 UA du Soleil. P/2009 S2 = 2017 M1 (McNaught) : La comète P/2009 S2, observée pour la dernière fois le 26 Janvier 2010, a été retrouvée par Krisztian Sarneczky (University of Szeged, Piszkesteto Stn. (Konkoly)) sur les images CCD obtenues les 19 et 20 Juin 2017 avec le télescope Schmidt de 0.60-m. Pour ce nouveau retour, les éléments orbitaux de la comète P/2009 S2 = 2017 M1 (McNaught) indiquent un passage au périhélie le 20 Décembre 2017 à une distance d'environ 2,2 UA du Soleil, et une période d'environ 8,5 ans.
  • Science-Divers 
  • » Medias Astronomie 
  • » PGJ